ORTHOPTIE

Les séances de rééducation orthoptique doivent permettre de rééduquer la fonction visuelle défaillante chez les patients atteints de strabisme, d’hétérophorie, de paralysie oculomotrice. Elle permet également de corriger le déséquilibre binoculaire de type insuffisance de convergence et de traiter l’amblyopie fonctionnelle chez l’enfant.

La fatigue visuelle se manifeste surtout en fin de journée car la vision de près est sollicitée en permanence par des efforts d'accommodation dans le travail comme dans les loisirs avec en particiliers les écrans d'ordinateur. Les troubles visuels sont provoqués par la mise au point de plus en plus difficile de l'oeil sous l'effet de la fatigue. Les symptômes de fatigue visuelle peuvent aussi exister le matin au réveil.

Les troubles oculaires qui traduisent une fatigue visuelle se manifestent, par une sensation d'inconfort, de tension, de lourdeur dans la région des yeux, des orbites ou des paupières. Ce peut être aussi des sensations d'irritation, de brûlures, de picotements, de démangeaisons avec parfois yeux rouges, larmoiement ou irritation du bord des paupières, de sécheresse oculaire. Le sujet peut ressentir des douleurs le plus souvent sourdes et peu intenses mais pouvant devenir aigues se situant généralement derrière les yeux. Les globes oculaires sont douloureux à la pression à travers la paupière supérieure et aux mouvements du regard.

Les maux de tête peuvent siéger autour des yeux,"en casque" au niveau du front au-dessus de la ligne des sourcils, des tempes ou de l'occiput. Ces céphalées sont liées aux efforts visuels, surviennent après une certaine durée de travail, en fin de journée, et disparaissent ou s'atténuent après l'arrêt du travail. Elles peuvent persister au réveil. La fatigue visuelle persiste après la fin du travail, s'accroît en fin de semaine, s'améliore avec le week-end et les vacances.

Si vous ressentez les mêmes gênes qu'évoquées précédement, n'hesitez pas à voir un ophtalmologiste ou bien demander un bilan orthoptique à votre médecin traitant.

Une rééducation orthoptique est souvent indispensable et très efficace. C'est un entraînement des muscles des yeux pour rendre leur travail moins pénible. Elle traite l'insuffisance de convergence c'est à dire la difficulté à diriger les deux yeux vers le texte à la lecture. En l'absence d'une rééducation efficace, les troubles dus à la fatigue oculaire ont peu de chances de disparaître. Seuls les jours de repos s'accompagnent d'une accalmie.

Qui sommes nous ?

Orthoptistes diplomés de la faculté de médecine Pierre et Marie CURIE (PARIS VI). Nous avons repris ce cabinet qui existe depuis de nombreuses années en septembre 2010.

Jeunes, dynamiques et motivés nous vous garantissons un très chaleureux accueil.

Ou nous trouver ?